HISTOIRE

History_Abattoir_F1
History_Abattoir_F2
History_Abattoir_F3
History_Abattoir_F4
History_Abattoir_F5
History_Abattoir_F6
History_Abattoir_F7
History_Abattoir_F8
History_Abattoir_F9
History_Abattoir_F10
History_Abattoir_F11
History_Abattoir_F12
History_Abattoir_F13
History_Abattoir_F14
History_Abattoir_F15
History_Abattoir_F16
History_Abattoir_F17
History_Abattoir_F18
History_Abattoir_F19
History_Abattoir_F20
History_Abattoir_F21
History_Abattoir_F22
History_Abattoir_F23
History_Abattoir_F24
History_Abattoir_F25
History_Abattoir_F26
History_Abattoir_F27
History_Abattoir_F28
History_Abattoir_F29
History_Abattoir_F30
History_Abattoir_F31
History_Abattoir_F32
History_Abattoir_F33
History_Abattoir_F34
History_Abattoir_F35
History_Abattoir_F36
History_Abattoir_F37
History_Abattoir_F38
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Shadow

 

 

 

UNE PISTE BRÛLANTE

A un moment donné, la tête de taureau avait disparue. Nul n'a pu dire exactement quand et comment. Un jour, elle n'était tout simplement plus là... reste un certain regret de l'avoir perdue, des soupçons, des suppositions - et une photographie en noir et blanc de Heini Stucki datant de 1992, qui nous fait croire encore aujourd'hui qu'elle a vraiment existée.

A l'occasion de la journée d'information sur le site des abattoirs en mai 2021, nous avons officiellement lancé un avis de recherche à son encontre. Avec une récompense. Le dossier Tête de Taureau était ouvert. A la suite nous avons effectivement reçu quelques renseignements de la population de la région de Bienne - mais ils se sont tous avérés être faux.

Nous avions presque abandonné. Nous nous étions résignés à l'idée qu'elle avait disparu à jamais, qu'elle avait peut-être été vendue à l'étranger, en Inde au pays des vaches sacrées ou en Espagne comme emblème d'une arène. Ou même refondue, dans le sillage de la hausse des prix des métaux. 

Et puis une dernière tentative : fin novembre, nous avons rediffusé notre avis de recherche via les médias sociaux. Et voilà : nous avons à nouveau reçu des informations. Cette fois-ci, des informations très concrètes en provenance de Zurich, de Bethléem – mais une fois de plus, rien que des fake news.

Mais alors que nous avions perdu tout espoir, la piste vraiment chaude est soudain apparue - sous la forme d'une lettre :

Ces lignes se distinguent fondamentalement de toutes les pistes précédentes. Pour nous, elles sont la preuve que la tête de taureau n'a pas disparu à jamais - au contraire : maintenant qu'il y a de bonnes chances qu'il y ait un avenir pour le site des abattoirs, le mal du pays était apparemment trop fort et la clandestine pourrait sortir de sa cachette !

Et puis une dernière chose : des sources bien informées ont laissé entendre qu'elle souhaitait fêter son retour avec nous très prochainement, là où elle avait l'habitude d'être chez elle... - Peut-être en tant qu'invitée surprise, à l'occasion de l'ouverture de l’Espace No. 1 ?

 

 


 

 

 

Histoire réçente en bref

 

18 décembre 2021:  Fête de la Rentrée du Taureau disparu et inauguration Espace №1 

 

 

30 novembre 2021:  Déposition pétition "Culture au lieu de Voitures" auprès du Conseil municipal de Bienne

 

 

novembre 2021:  Signature contrat de location "Espace nº 1"

 

 

septembre 2021: Signature contrat de location "Parking nº 3"

 

 

février 2021: Fondation du groupe d'intérêt Abattoirs de Bienne; démarrage site internet www.lesabattoirs.ch